Quelles sont les différences entre le portage salarial et le portage entrepreneurial ?

Migrer vers l’entrepreneuriat n’est pas chose facile. En effet, c’est une décision qui risque de chambouler l’ensemble de votre quotidien. Pour une personne en chômage, cela peut représenter une réelle solution. Face à cela, avant de franchir le pas, il est essentiel de prendre en compte votre situation dans la sélection de votre statut et de votre régime. Ce qui n’est pas de tout repos au vu des multiples alternatives qu’à un entrepreneur indépendant. 

Pour faciliter votre orientation, cet article vous propose de découvrir le régime du portage entrepreneurial et le statut du portage salarial. Ces derniers permettent un lancement serein pour une activité en freelance. 

Définition du portage salarial

C’est un statut qui combine les avantages du salariat et de l’entrepreneuriat. En effet, le professionnel indépendant exerce son activité, sans une grande prise de risque. Il faut savoir qu’une relation tripartite caractérise le portage salarial, avec :

  1. la société de portage ;
  2. le salarié porté ;
  3. l’entreprise cliente.

Pour ce qui est des droits sociaux, le salarié porté et le salarié classique ont accès aux mêmes droits, à savoir :

  • la complémentaire santé ;
  • les droits à la retraite ;
  • l’assurance chômage ;
  • la sécurité sociale.

Ainsi, c’est une alternative intéressante pour les consultants qui désirent évaluer la viabilité de leurs activités et leur chance de réussir lors du lancement de leur structure privée. Cependant, le portage salarial montre aussi de nombreux avantages pour un indépendant qui désire être salarié à long terme. 

portage salarial combine les avantages du salariat et de l'entrepreneuriat

Le côté administratif est également très attrayant dans le cas du portage salarial. En effet, l’ensemble de sa gestion revient à la société de portage à laquelle vous êtes affilié. Cette prestation permet aux professionnels indépendants de se concentrer pleinement sur leur activité et leurs missions.

Le salarié porté jouit de l’assurance responsabilité civile professionnelle. En effet, dès la signature du contrat, l’entreprise de portage vous fait bénéficier de cette assurance. Ainsi, vous serez protéger durant chaque mission et pour toutes vos prestations.

Enfin, le portage salarial permet de jouir du même niveau de liberté qu’un entrepreneur. En effet, vous aurez toute autonomie dans la sélection de vos clients, des tarifs ainsi que des horaires de travail. 

Définition du portage entrepreneurial

Le portage entrepreneurial est un statut récent et peu connu. Il a pour cible les professionnels disposant de leur propre entreprise. Ainsi, il est possible de s’orienter vers le portage pour un entrepreneur. Cette mutation montre comme principaux avantages le déchargement des multiples obligations juridiques et administratives. Ajoutez à cela que c’est un statut qui s’avère très protecteur. Puisqu’il confère aux assimilés salariés une mutuelle, une assurance maladie, les droits à la retraite, etc. 

Lorsque l’entrepreneur sélectionne une entreprise de portage, un contrat de portage entrepreneurial est établi. Il comprend l’ensemble des services à effectuer lors d’une mission, avec un client. Une fois que ces deux parties sont tombées d’accord sur les termes du contrat, un second contrat vous lie avec le client. Ainsi, l’entrepreneur ne perd pas en autonomie dans la gestion de ses prestations. Par conséquent, une absence totale de subordination entre l’auto entrepreneur et la société de portage est enregistrée. 

Le portage entrepreneurial

Les différences entre le portage salarial et le portage entrepreneurial

De nombreuses différences séparent les statuts de portage salarial et de portage entrepreneurial. 

La différence au niveau des contrats

Les interactions entre les intervenants de ces deux statuts différents. En effet, une relation triangulaire caractérise le portage salarial. Tandis qu’il n’y a aucun contrat juridique qui lie la société de portage avec vos entreprises clientes. Ainsi, le lien juridique avec le client est uniquement établi avec l’auto entrepreneur. De ce fait, la relation avec les entreprises clientes, dans le cas du portage salarial, est gérée par l’entreprise de portage. 

Un contrat à durée limité pour le salarié porté

La durée du contrat

Lorsque l’entreprise de portage salarial établit un contrat avec un client, ce dernier est connu sous le nom de contrat de prestation. Il est à durée limitée. La durée de ces contrats est en moyenne de 18 mois pour les CDD. Tandis qu’en CDI, la durée s’allonge à 36 mois minimum. 

Par contre, dans le cas du portage entrepreneurial, aucune durée minimum ou maximum ne vous est imposé pour vos contrats. Ainsi, chaque service ou mission pourra avoir la durée limite désirée. 

Le salaire

Le consultant qui adhère au portage salarial a un seuil minimum pour son salaire. Ce dernier dépend du code établi pour le portage salarial. Ainsi, votre emploi vous garantit une rémunération, même en l’absence de missions.

Pour ce qui est du portage salarial, votre salaire dépend de votre chiffre d’affaires. En effet, aucun seuil minimum de rémunération ne vous est octroyé. 

Le salaire en portage entrepreneurial dépend du chiffre d'affaires uniquement

Les cotisations

Le salarié porté jouit de nombreuses protections, tant sociales que juridiques. En effet, le consultant peut cotiser auprès de Pôle Emploi. Ainsi, vous aurez droit au chômage.

Par contre, pour les personnes ayant une micro entreprise et qui ont adhéré à une entreprise de portage, aucune sécurité ne leur est octroyée.

Read Previous

Comment décorer un buffet de salle à manger ?

Read Next

Quelles sont les différentes activités proposées en salle de sport ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Most Popular