Construction d’un chalet en bois : comment procéder ?

Pour beaucoup, le bricolage est une passion qui permet de réaliser de nombreux ouvrages. Parmi eux, on retrouve la construction d’un chalet en bois. Ce type de travaux peut paraître assez difficile à réaliser, compte tenu des règles à suivre. Afin de vous aider, voici comment procéder pour construire un chalet en bois.

Le matériel indispensable pour la construction d’un chalet en bois

Un chalet en bois est souvent considéré comme une seconde maison ou un abri que l’on utilise lorsqu’on désire s’éloigner de l’agitation de la ville. Pour réussir sa construction, il faudra bien l’aménager, en programmant une superficie pour chaque pièce. En effet, contrairement à une cabane, les chalets en bois doivent avoir un intérieur cosy et un toit avec une ossature et une structure solide, des murs résistants, une cuisine bien équipée et une isolation pour toutes les pièces. Car, le chalet en bois est habituellement construit en pleine montagne. 

Pour ce faire, vous aurez au préalable besoin de rondins, de chevrons et de planches en bois massif. Ensuite, pour les manier à votre guise, vous pourrez opter pour un kit de construction de chalet en bois composé principalement de :

  • Une scie ordinaire, circulaire et sauteuse ;
  • Un niveau à bulle ;
  • Une pelle ;
  • Une échelle ;
  • Une perceuse ;
  • Une règle et une équerre ;
  • Une bêche.

Le coût d’un tel kit est assez onéreux. Il peut dépasser les 300 euros, en fonction du type et de la marque du modèle choisi. 

Utilisation d'une scie pour la construction d'un chalet en bois
Utilisation d’une scie pour la construction d’un chalet en bois

Les étapes de construction d’un chalet en bois 

Tout d’abord, comme toute construction habitable, le chalet en bois est un projet qui doit respecter des règles législatives. De ce fait, avant d’entamer les travaux, le propriétaire doit préparer le terrain en réalisant certaines démarches administratives. En effet, si ce dernier compte construire sur une surface de sol inférieure à 20 mètre carré, il pourra se contenter d’une déclaration des travaux. Par contre, l’espace que va occuper le chalet en bois est supérieur à la superficie précédente, il est essentiel de demander un permis de construire

Ensuite, la seconde étape consiste à nettoyer le terrain de votre jardin des détritus. 

Afin de faciliter ce projet et d’éviter de dépenser un budget important, il est conseillé d’entamer les travaux de construction de votre habitation sur le sol directement. Pour les matériaux, vous aurez uniquement besoin de poutres en bois pour maintenir les solives. 

Après cela, il faudra mettre en place le plancher. Pour ce faire, vous avez le choix entre les planches en bois ou la dalle. Toutes deux offrent une durée de vie considérable pour ce type d’habitation. Néanmoins, le placement des planches est plus délicat. Car, il faudra les placer le plus horizontalement possible. Mais, pour un style de chalet en bois à l’ancienne, ces dernières sont plus conseillées. Malgré, la disponibilité d’une offre variée pour les dalles, celles-ci sont à privilégier pour la terrasse.

Attaquez-vous maintenant aux murs du chalet en bois avec un mur plein pour le fond et une ouverture pour le mur de façade. En outre, les murs des côtés devront être inclinés pour une meilleure évacuation de l’eau. 

Ouverture sur le mur de façade pour le placement d'une porte
Ouverture sur le mur de façade pour le placement d’une porte

Enfin, comme toutes les autres maisons, les chalets en bois doivent avoir un toit de qualité. Pour son montage, vous aurez besoin de poutres à consolider avec un modèle spécifique de faîtière.  Le prix d’une faîtière pour chalet en bois varie entre 5 et 15 euros

Read Previous

Idées de voyage pas cher : quelle destination choisir ?

Read Next

Comment se présenter dans un email professionnel ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Most Popular