Qui peut bénéficier de la transition professionnelle ?

Afin de construire un avenir professionnel en adéquation avec nos aspirations, la loi a mis en place, en 2018, le PPT. Ainsi, pour les personnes qui désirent suivre une formation, sans se priver d’une rémunération, il lui sera possible d’opter pour le Projet de Transition Professionnelle. Dans cet article, vous pourrez découvrir l’utilité de ce dispositif et qui peut en profiter.

Le dispositif du Projet de Transition Professionnelle

Il a principalement été mis en place pour financer les formations pour un professionnel désireux de changer de profession ou simplement de métier. En effet, en choisissant une formation certifiante qui vous permettra de réaliser une reconversion, le dispositif Projet de transition professionnelle se charge de son financement. Pour ce faire, vous pourrez vous faire aider par le group3c.net/cabinet-doutplacement-a-paris/

Ajoutez à cela que le professionnel perçoit une rémunération équivalente à celle qu’il touchait, tout au long de la formation. Ce qui lui donne plus de chance de réussite dans le projet de reconversion. 

Le dispositif du Projet de Transition Professionnelle

Qui peut bénéficier de la transition professionnelle ?

Le dispositif PPT est destiné aux professionnels du secteur privé. En effet, l’ensemble des salariés de ce secteur peuvent y accéder s’ils désirent donner une nouvelle direction à leur carrière professionnelle. Cependant, en fonction du contrat détenu (CDI, CDD, intérimaire ou intermittent du spectacle), ils doivent justifier leur ancienneté. 

Un salarié en CDI

Il faudra apporter une justification de travail d’au moins une année qui permet de certifier que vous avez occupé un même emploi au sein d’une entreprise. De plus, les salariés doivent apporter la justification qu’ils ont travaillée au minimum 2 ans au cours de leur vie. 

Un salarié en CDD

Il est nécessaire que le salarié ait travaillé au moins 24 mois sur les 5 années précédentes. De plus, il faudra que sur ces 24 mois, vous avez travaillé 4 mois au cours de l’année précédente en CDD. Ajoutez à cela, qu’il faudra que le salarié occupe toujours son emploi lors du dépôt de dossier pour le PTP.

bénéficier de la transition professionnelle

Un intérimaire

Dans ce cas, un justificatif attestant que vous avez travaillé 1 600 heures dans votre secteur est nécessaire. Et, sur ce justificatif doit apparaître que plus de 600 heures ont été effectuées dans une même entreprise temporaire.

Un intermittent du spectacle

Sur les 5 dernières années, il faudra justifier que vous avez travaillé au moins 220 jours auprès d’un employeur spectacle enregistré.

Les formations à suivre dans le projet de transition professionnelle

Il est important de comprendre que ce ne sont pas l’ensemble des formations qui sont éligibles à ce dispositif. En effet, seules celles disposant d’une certification et détenant une éligibilité au CPF (Compte Personnel de Formation) sont acceptées. 

Ajoutez à cela que la formation choisie doit répondre à plusieurs caractéristiques. Tout d’abord, la formation doit être prise en charge par le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Ajoutez à cela qu’elle doit avoir au minimum 1 bloc de compétence d’une certification disponible au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Sans oublier également que la formation doit faire partie du répertoire particulier mis en place par FC (France Compétences). Mais aussi quelques habilitations regroupant les compétences indispensables pour changer de profession ou de métier. 

Enfin, ce ne doit pas être votre employeur qui est à l’initiative de cette transition professionnelle

Les formations à suivre dans le projet de transition professionnelle

La prise en charge financière du PTP

C’est Transitions Pro Ile-de-France qui, tout au long de la durée des transitions, va assurer le financement total ou partiel de la formation éligible au CPF. 

Cependant, pour l’action de la préservation de la rémunération, des plafonds ont été mis en place. Ainsi, ce dernier pourra vous être entièrement remboursé, si votre salaire ne dépasse pas le SMIC x 2. Dans le cas contraire, la rémunération se fait à 90 % pendant une durée déterminée.

Read Previous

Les avantages des réseaux sociaux pour une entreprise

Read Next

Pourquoi et comment organiser séminaire d’entreprise ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Most Popular