Pourquoi courir à jeun ?

La course à pied permet de profiter de nombreux bienfaits. Cependant, pour optimiser ses vertus, de nombreuses personnes veulent associer cette dernière avec les bienfaits que présente le jeun. Face à cela, avant de s’y mettre, il est important de prendre pleinement conscience des répercussions, positives ou négatives, de cette décision sur le corps. Retrouvez, dans cet article, toutes les informations nécessaires concernant la course à pied à jeun. 

L’effet de la course à pied à jeun sur le corps

Le principe de la course à pied est de courir sans prendre de premier repas de la journée. De ce fait, en fonction de la variante de votre jeu, votre dernier repas consiste au dîner pris la veille. Par conséquent, lors du réveil, votre corps n’a pas de réserve de glycogène. Ainsi, les muscles sont dépourvus de sucre. Afin de pallier cela, ces derniers vont puiser dans les réserves présentes dans votre sang, ainsi que dans la graisse. 

De ce fait, si nous tenons compte de cette logique, la course à jeun favorise la brûlure intense des graisses. Cependant, jusqu’à quel stade est-ce que cela est sans conséquence sur notre organisme. 

La course à pied à jeun brule la graisse

De manière générale, la course à jeun est conseillée pour une durée de 30 min, avec une vitesse de déplacement moyenne. Car, le système détient, en principe, les réserves nécessaires pour faire face à ce niveau d’intensité, sans qu’il ait besoin d’un nouvel apport. 

Enfin, l’ultime conseil pour que la course à pied à jeun soit sans danger est la consommation d’eau. Et ce, même avant le début de votre séance. 

Les avantages de la course à pied à jeun 

De nombreux bienfaits peuvent découler de ce type de pratique. Tout d’abord, de nombreuses études affirment que cela permettrait de réduire les risques de cancers et de problème cardiovasculaire. 

Ajoutez à cela que la course à pied est une excellente activité pour : 

  • Évacuer les émotions négatives ;
  • Le renforcement des jambes ;
  • S’évader ;
  • L’activation entière des diverses parties du corps.

La course à pied à jeun renforce les jambes

Cependant, le réel point positif que tout le monde recherche en pratiquant la course à pied à jeun est la perte de masse graisseuse. Cela est dû au fait que votre organisme va solliciter les réserves de lipides. Ce qui permet une perte de poids plus rapide. De plus, votre vitesse de course sera plus optimale.

Ensuite, cette pratique est idéale pour améliorer son humeur. Ainsi, en choisissant de courir à jeun, en pleine matinée, vous évitez toute perte de motivation. Sans oublier également de vous détendre grâce au calme qui règne durant les premières heures de la journée. 

Les potentiels effets négatifs de la course à pied à jeun

Quelle que soit la pratique sportive réalisée en ayant à jeun, de nombreux risques peuvent en découler. Cela est principalement dû au manque de connaissances ou de maîtrise du pratiquant. 

Ainsi, la course à pied à jeun peut confronter le sportif à des risques chroniques. En effet, votre métabolisme, ainsi que la fonction menstruelle pourraient subir un dérèglement. Ajoutez à cela que vous pourriez souffrir de lésions dans le dos. Sans oublier également que votre immunité et vos performances pourraient baisser.

La course à pied à jeun pourrait causer la baisse de vos performances

En outre, des risques immédiats peuvent aussi apparaître si l’intensité de la course à pied à jeun n’est pas adaptée à votre condition physique. En effet, vous risquez de faire une crise d’hypoglycémie. 

Read Previous

Qu’est-ce qu’un sport doux ?

Read Next

Comment réussir l’organisation d’un road trip ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Most Popular