Quels sont les différents types de piscines ?

L’installation d’une piscine dans votre jardin n’est pas une décision à prendre à la légère. En effet, au vu du prix que représentent les travaux d’installation des piscines, le propriétaire d’une maison doit bien choisir le type de piscine qui lui convient. On dénombre deux types principaux de piscines, dont chacun d’eux présente plusieurs sous-types. Il faut savoir que l’ensemble de ses modèles montrent des disparités au niveau de leur montage, de l’espace indispensable pour leur installation, de leur structure, de leur système de filtration et d’entretien. Face à cela, ce guide vous présente les différents types de piscines qu’il est possible d’installer dans un jardin, en fonction de la superficie de votre terrain et du budget disponible.

Les piscines creusées

Également appelé piscines enterrées, les piscines creusées sont la première catégorie de piscine existante. Elle répertorie diverses formes de piscine et est considérée comme un projet de vie. Face à cela, avant d’opter pour l’une des piscines présentées ci-dessous, il est important de bien comprendre les caractéristiques de chacune. En outre, un permis de construire est nécessaire pour tout projet d’installation d’une piscine creusée. On dénombre 5 types de piscines creusées :

La piscine maçonnée

C’est un modèle traditionnel, dont la construction du bassin est réalisée avec du parpaing, ayant la forme d’un rectangle ou d’une carrée. Pour ce qui est du renforcement de la structure, une ceinture en béton est utilisée. Tandis que pour assurer son étanchéité, il faudra utiliser un enduit, du carrelage ou un liner.

Pour ce type de piscine présente l’avantage de la durabilité. Mais également de la facilité de construction et de mise en œuvre. Pour ce qui est du prix, il est généralement élevé.

La piscine traditionnelle est réalisée avec du parpaing

La piscine monobloc en béton armé

Le béton armé est le matériau principal utilisé dans ce type de projet. En effet, ce dernier est projeté sur la structure en métal du fond ainsi que des parois. Elle permet de créer différentes formes et de profiter de finitions très élaborées, comme ceux de la piscine en lagon ou paysagée. Assez coûteuse, il faudra prévoir un budget moyen de 30 000 euros. Cependant, ce prix peut aller au-delà de 50 000 euros, en fonction des fantaisies supplémentaires mis en place, tels que :

  • Les blocs rocheux ;
  • Les cascades ;
  • Les plages.

La piscine en kit

Le choix de la piscine en kit est un concept qui nécessite quatre types de travaux de construction. Tout d’abord, la piscine en blocs de sorte bancher qui nécessite le coulage de béton. Ensuite, la piscine en panneaux qu’il est possible de souder ou de boulonner. Ce type est privilégié pour les formes circulaires. Après cela, il y a la piscine en bois dont la coque est enterrée partiellement ou complètement. Enfin, on retrouve la piscine dont la construction se fait grâce au coffrage, gorgé de béton. Toutefois, il faut savoir que, pour la piscine en kit, un liner est indispensable pour éviter tout débordement. En effet, c’est l’unique élément garantissant son étanchéité. 

La piscine monocoque

C’est une piscine conçue avec des couches de résine synthétique ainsi que de fibre de verre projetée sur des moules. C’est un projet qui ne nécessite pas de grands travaux. En effet, elle présente les avantages de l’étanchéité et du prix accessible

La piscine naturelle

Écologique, cette piscine fait partie des modèles qui sont les plus utilisés, en France, ces dernières années. En effet, elle est caractérisée par la mise en place d’une structure soit en :

  • Métal ;
  • Bois ;
  • Béton.

Cependant, parmi les avantages qu’elle présente est sa filtration naturelle qui se fait au travers de plantes. Par conséquent, pour l’entretien, le traitement et la désinfection de l’eau, aucun produit chimique n’est nécessaire. Ajoutez à cela qu’elle permet de réaliser des formes assez atypiques

La piscine naturelle permet de réaliser des formes atypiques

Les piscines hors sol

Représentant la seconde catégorie de piscine, les piscines hors sol sont au nombre de 5 :

La piscine autoportante

La nage dans ce type de piscine gonflable sera agréable pour toute la famille. En effet, considérée comme étant de qualité supérieure, la piscine autoportante offre une résistance et une superficie de baignade très élevées. Pour certains modèles, une protection ainsi qu’une échelle sont fournies avec la piscine. En outre, le maintien est assuré par des boudins

La piscine tubulaire

Généralement vendu en kit, la piscine tubulaire est livrée avec des armatures en acier. Grâce à cela, la structure de cette piscine est souple. En outre, la filtration est assurée par un système de cartouche

La piscine gonflable

Principalement destiné pour la baignade d’enfants, elle présente les principaux avantages de l’installation et du démontage rapide, ainsi que du prix relativement bas. En effet, il est possible d’en trouver à partir de 20 euros. Cependant, ces bassins ne sont pas très résistants et s’use facilement avec le temps. 

La piscine gonflable est privilégiée pour la baignade d’enfants
La piscine gonflable est privilégiée pour la baignade d’enfants

La piscine hors sol en résine ou en métal

Des panneaux en acier modulaires sont mis en place pour la conception de la structure. Grâce à cela, ce type de piscine hors sol permet une meilleure résistance et occupe une superficie plus importante sur votre terrain. Toutefois, un liner est nécessaire pour garantir son étanchéité.

Read Previous

Quelles sont les normes entourant la construction d’une piscine ?

Read Next

Quelles sont les caractéristiques à connaitre avant d’acheter un quad ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Most Popular