Comment améliorer la phase de récupération en sport ?

Afin d’améliorer les performances des muscles sollicités durant une activité physique prolongée ou intense, il est nécessaire d’optimiser le processus de récupération musculaire. En effet, c’est une phase qui est capitale pour les sportifs. Puisqu’elle permet de rendre plus profitable les séances de sport et d’avoir un meilleur niveau. Face à cela, il est très important de bien la respecter pour pouvoir bénéficier de meilleurs progrès. 

Le concept de la récupération musculaire

La récupération musculaire est un processus métabolique par lequel doit passer tout sportif, quel que soit l’exercice ou le sport pratiqué. En effet, la phase de récupération est importante tant pour un sportif faisant de la musculation, que pour celui qui fait de la course à pied, de l’aviron, du vélo, du fitness ou encore de l’athlétisme. Ainsi, l’unique distinction qui se fait est en rapport avec le muscle ou le groupe musculaire sollicité. 

Si l’on prend par exemple un sportif en aviron, plusieurs muscles du corps sont sollicités durant un entraînement. Par contre, les sportifs faisant du vélo utilisent plus les groupes musculaires de la jambe. Par conséquent, durant leur entraînement, le reste du corps ne travaille que très peu. En outre, dans le cas de la musculation, le travail des sportifs consiste à cibler les muscles qu’ils désirent développer. 

La récupération musculaire

Comment optimiser la qualité de votre phase de récupération ?

Chaque séance d’entraînement sollicite un effort conséquent et tous les sports ne sont pas similaires au niveau de l’intensité. Face à cela, votre organisme a besoin d’une phase de récupération en fonction de la séance sportive et des efforts réalisés ainsi que des fibres sollicitées, du stress causé à votre organisme et des douleurs ressenties au cours d’un exercice et après la séance. 

Pour ce faire, la phase de récupération doit indéniablement passer par la prise d’un temps de repos. En moyenne, il est conseillé de prendre deux jours de repos par semaine pour un gain de performance, une meilleure santé physique et un retour à l’activité qui soit énergique. 

Ensuite, la seconde condition pour une phase de récupération optimisée, c’est le sommeil. Il est essentiel d’avoir une bonne qualité de sommeil et de dormir suffisamment. De plus, il faudra éviter de faire du sport avant de dormir. 

La phase de récupération optimisée grâce au sommeil

Après cela, durant vos jours de repos, il est possible de pratiquer une activité sportive passive pour se débarrasser des toxines, comme l’exercice de la marche à pied ou de la natation.

En outre, pour une recomposition de vos muscles, il est essentiel de leur faire des massages ainsi que des étirements. Ainsi, vous pourrez les faire travailler, sans avoir à les forcer. De plus, ces pratiques permettent d’avoir des muscles plus élastiques. Ce qui vous évitera d’éventuelles blessures.

Se faire des massages pour détendre vos muscles

Enfin, il est important d’avoir une bonne alimentation et de bien s’hydrater en fonction de la durée et du type de vos exercices ainsi que de leur intensité. Ainsi, pour une meilleure santé, pensez à constituer des réserves d’énergies importantes, à base de protéines, pour profiter d’un organisme performant. Pour ce faire, vous pouvez baser votre nutrition sur la consommation d’œufs, de viande maigre et de poissons. Mais surtout, pensez à boire suffisamment d’eau. 

Read Previous

L’importance de l’échauffement avant une séance de sport

Read Next

L’importance de la créatine pour les sportifs

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Most Popular